Directeurs

Nesrin Shaheen

Conseil d’administration

Madame Shaheen est une administratrice et membre fondatrice de la Fondation de l’encéphalite à anticorps antirécepteurs nmda. Sa fille a été le premier cas identifié avec certitude au Canada en janvier 2008. Depuis, sa fille a fait quatre rechutes et continue sa lutte en vue de son rétablissement. Madame Shaheen agit à titre de porte-parole, soutien aux personnes soignantes/patients au sein de la Fondation. Elle détient un baccalauréat ès arts en littérature allemande et langues de l’université McGill ainsi qu’un certificat en édition décerné par The Robert Gordon University, Aberdeen (Écosse). Madame Shaheen travaille au ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement, Canada depuis 1991. Elle parle couramment l’anglais, le français et l’allemand.

Gregory Day, M.D.

Conseil d’administration

Dr Day est un neurologue qui a étudié à Toronto. Il achève ses études postdoctorales en recherche clinique à Washington University à St. Louis (Missouri). Ses travaux de recherche portent sur la caractérisation du tableau clinique, la compréhension des processus pathogéniques et l’amélioration des traitements pour les patients atteints de l’encéphalite à anticorps antirécepteurs nmda et de maladies connexes. Dr Day est un administrateur et un membre fondateur de la Fondation de l’encéphalite à anticorps antirécepteurs nmda et il siège à titre de directeur des services cliniques.

Harry E. Peery, M.D.

Conseil d’administration

Dr Peery détient une maîtrise en microbiologie (Ohio State University) et un Ph.D. en pharmacologie (université de la Saskatchewan). Il poursuit actuellement ses études postdoctorales à l’université de Calgary. En plus de ses études, ses intérêts en matière de recherche sont la pathogénie immunologique de l’encéphalite à anticorps antirécepteurs nmda et des autres troubles neuroauto-immun et la détection de tumeurs immunohistochimiques. Dr Perry est un administrateur et un membre fondateur de la Fondation de l’encéphalite à anticorps antirécepteurs nmda et il siège à titre de directeur de recherche.

Pr Warren Foster

Conseil d’administration

Le professeur Foster est professeur au Département d’obstétrique et de gynécologie à l’université McMaster et professeur auxiliaire au Département de biologie cellulaire et de pharmacologie à l’université Florida International. Il est un expert en biologie de la reproduction et en toxicologie. Ses études portent sur l’exposition humaine aux contaminants environnementaux, y compris les endocrines toxiques. Les études en cours dans son laboratoire visent à explorer les mécanismes cellulaire et moléculaire qui sous-tendent les résultats défavorables de la reproduction sur la santé, y compris la dysrégulation de la fonction ovarienne et l’endométriose. Le professeur Foster a siégé à de nombreux groupes consultatifs experts sur les scènes nationale et internationale, des comités de rédaction, de même qu’à des comités d’examen de bourses. Il est un rédacteur au Journal of Applied Toxicology et ancient président de la Société canadienne de fertilité et d’andrologie. Ses travaux de recherche ont reçu un appui financier des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et de Santé Canada. Le professeur Foster est un administrateur fondateur de la Fondation.

Andrew G. Burnett, CPA, CA

Conseiller financier

M. Burnett est un professionnel des finances expérimenté qui a travaillé dans les secteurs industriel et de la comptabilité publique. Il a fait un stage chez Deloitte à Montréal et il a occupé divers postes en finances auprès de Canadian Industries Limited (CIL) et Imperial Chemicals Limited (ICI) en Amérique du Nord. Avant de prendre sa retraite, certaines des responsabilités de M. Burnett incluaient les fonctions de contrôleur, CIL Corporation of America (Stamford, CT) et de directeur de la vérification interne, ICI pour l’Amérique du Nord (Toronto, ON, Wilmington, DE). Par la suite, M. Burnett a travaillé dans le domaine de la gestion des risques pour le compte de Canadian Tire Corporation à Toronto. Tout au long de sa carrière, il a développé une compréhension des organismes sans but lucratif grâce à ses responsabilités en vérification interne auprès de divers organismes de bienfaisance et son engagement auprès d’autres organismes sans but lucratif.